dimanche 10 février 2019

Défendez vos intérêts Votre avis nous intéresse I

Nos meilleures propositions pour vous! Dans le monde d'aujourd'hui, tant de gens se débattent. Ils ont besoin d'un moyen de pouvoir se sortir eux-mêmes ainsi que leurs familles de leur situation et d'adopter un meilleur mode de vie. DFC est juste le véhicule pour faire exactement cela. Pour seulement 0,20 centimes de dollars, une personne peut rejoindre notre communauté et devenir financièrement heureuse en très peu de temps! Même ceux qui n'ont pas les 0,20 centimes seront accueillis et pris en charge. DFC est ici, maintenant, et prêt à vous aider! Rejoignez-nous aujourd'hui et connaissez la vraie liberté financière! Lien de parrainage: (Ne pas utiliser) https://lnkd.in/eiaRWbs https://lnkd.in/e_TYSTe merci Robert

Lien de formulaire direct: https://lnkd.in/e7bKZWz
Défendez vos intérêts  Votre avis nous intéresse  Il est important que tout le monde s’exprime à  l’occasion de ce grand débat national. Investir est prêt à relayer vos opinions afin  de faire entendre votre voix.
Chères lectrices, chers lecteurs,
Hiérarchiser l’information, donner les meilleurs conseils possible et défendre les intérêts de ses lecteurs, voilà la triple mission d’Investir depuis sa création, en janvier 1974. Le grand débat national nous offre l’opportunité de faire entendre de nouveau votre voix.
Tout le monde peut y prendre part en assistant à une réunion près de chez soi ou en organisant sa propre réunion. A partir du 21 janvier, il sera possible également d’écrire et de poster vos contributions sur le site granddebat.fr. Le 15 mars prochain, les débats seront clos, puis une synthèse sera réalisée courant avril.
Nous vous proposons aussi, sans plus attendre, de servir de caisse de résonance à vos idées en publiant vos nombreuses suggestions dans le journal et en les communiquant au gouvernement et aux élus. Pour ce faire, il vous suffira de découper le formulaire ci-dessous et de nous l’adresser à Investir, Grand débat, 10, boulevard de Grenelle, 75015 Paris.
Afin d’éviter toute manipulation d’officines de tous bords, très actives sur le Web et les réseaux sociaux, nous avons pris le parti de ne pas proposer de formulaire digital. Un choix qui peut paraître archaïque, je le concède, mais il est le seul moyen de garantir une vraie remontée de vos idées.
Sincèrement, il est impossible de savoir aujourd’hui si ce grand débat débouchera sur des mesures concrètes et constructives pour le bien des Françaises, des Français ou de la France (lire nos pistes de réflexion pages 4 et 5). Il est toutefois certain que ne pas y participer serait rater un tournant majeur de notre pays. C’est laisser à d’autres le soin de s’exprimer à votre place. Et qui est mieux placé que vous pour savoir ce qui est bon pour vous ?
Souvenez-vous qu’Investir a toujours été là pour éviter qu’une fiscalité injuste, pour ne pas dire confiscatoire, soit instaurée sur vos placements. Au cours des dernières années, nous avons déjà remporté de belles victoires. En 2017, votre journal avait organisé une pétition pour obtenir le retrait de la mesure inique de taxation rétroactive des gains dans les plans d’épargne salariale, Perco et PEA dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. Quatorze millions de salariés et d’actionnaires étaient concernés. Notre mobilisation auprès du président de la République et vos signatures ont permis de faire échouer cette tentative de ponction du patrimoine des épargnants.
En 2013, nous nous étions déjà mobilisés avec succès contre le projet de taxation rétroactive des gains dans le PEA ; 42.000 actionnaires individuels nous avaient soutenus, ainsi que de nombreuses sociétés. En 2018, nous avons obtenu, grâce à l’Observatoire pour la promotion des actionnaires individuels (OPPAI), la possibilité de remettre de l’argent dans un PEA après en avoir retiré.
En 2019, c’est à vous d’agir, et nous vous aiderons à vous faire entendre. « Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure », aimait à dire Steve Jobs, le fondateur d’Apple. - FMONNIER@INVESTIR.FR


EmoticonEmoticon